NOTE >>> LES DRAMES
(extrait de la page facebook)

Je vous invite à supprimer les drames de vos vies.
Quelqu'un vous a bousculé dans la rue ? Ca vous fait un choc, c'est désagréable, vous avez un coup d'émotion normal le temps de remettre en place votre espace vital (colère..). Ok. Ensuite on passe à autre chose. Pas besoin de ruminer sur le sujet, d'y penser toute la journée, d'en parler à la copine, au collègue, sur facebook... D'en faire tout un drame !
Souvent vous vous créez vous-même vos problèmes. Ce n'est que du vent, des inventions que vous vous créez pour vous compliquer la vie et être la star de votre propre show : les feux de l'amour.
"Ma soeur m'a pris ma voiture sans me demander mon avis. Maintenant je suis bloqué." Ok. Ca génère de l'émotion, pas de problème, on vit son émotion. Pas la peine de la cultiver non plus. Une fois que l'émotion se calme, et elle se calme naturellement, on s'adapte. On admet qu'on n'a pas de voiture, on fait sans, on improvise ou on reste tranquille chez soi, l'occasion de faire un break. On dira à la soeur ce qu'on a ressenti, qu'on préférerait qu'elle demande la prochaine fois. Communiquer. Communiquer. Communiquer !! 
Les gens ne se rendent pas compte de ce qu'ils déclenchent chez les autres, à vous de les en informer, et si ils continuent leurs comportements intrusifs malgré tout, votre colère servira à les repousser sur le moment. Pas besoin d'en faire tout un drame pour autant et d'être en colère tout le temps du matin au soir.

Quand vous vous levez le matin en faisant le bilan de : 
"ah oui, lui je lui fais la gueule parce que..."
"ah oui, aujourd'hui je vais probablement me prendre la tête avec ma collègue..."
"ah oui, ma coloc n'a encore pas sorti les poubelles..."
"ah oui, il pleut aujourd'hui, je vais être tout trempé..."
"ah oui, mon réveil a sonné alors qu'on est dimanche..."
C'est que vous avez encore du tri à faire dans la maîtrise de vos pensées.

Stop aux drames, ceux qu'on vous impose et ceux que vous cultivez, consciemment ou inconsciemment.
Stop aux lamentations, stop aux plaintes, stop aux ruminations.
STOP

VOUS NE POUVEZ PAS ÊTRE HEUREUX SI VOUS CHOISISSEZ D'ÊTRE MALHEUREUX.
Faites votre choix et ayez le courage de changer vos habitudes de comportement. Ca demande énormément d'énergie, d'être attentif à mettre en place des changements. Courage ! Patience et persévérance, vous verrez que vous aurez plus de facilité à être joyeux et bienveillant.

Bonne journée  :o)
A ce soir pour la méditation

Mathilde Marchand